Avertir le modérateur

Le respect de la dignité humaine du aux prisonniers n’est pas chiffrable

Les données statistiques sont utiles pour un gestionnaire et les données internationales ne sont apparemment pas en défaveur de la France. Le tout est de savoir ce que ces données recouvrent.
 

Véritable phénomène culturel, la propension à incarcérer un délinquant varie beaucoup dans le monde.

En 2012-2013, le nombre de détenus par rapport à la population totale est en France de 101 pour 100.000 habitants. Il était de 60 en Finlande, 67 en Suède, 80 en Allemagne et 716 aux USA !

En Afrique du Nord, ce taux est de 80 en Egypte, 156 en Algérie et 220 au Maroc.

En Afrique sub-saharienne, il est de 31 au Nigeria, 34 en Côte d’Ivoire, 64 au Sénégal, 119 au Cameroun et 289 en Afrique du Sud.

En Amérique latine, il est de 147 en Argentine, 209 au Mexique, 243 en Colombie, 274 au Brésil et 510 à Cuba.

En Orient, il est de 284 en Iran, 162 en Arabie Saoudite, 30 en Chine, 59 en Indonésie, 121 en Chine et 145 au Vietnam, ce taux étant de 124 en Australie.
 

Le taux de surpopulation est moins variable mais dépend en fait de la capacité officielle selon l’administration.

Le taux officiel d’occupation est de 120 en France, 100% en Finlande, 90% en Suède, 85% en Allemagne et 106% aux USA.

En Afrique, il est de 158% au Maroc, 112% au Nigeria, 119% au Cameroun, 132% au Nigeria et 218% en Côte d’Ivoire

En Amérique latine, il est de 100% en Argentine, 125% au Mexique et 172% au Brésil.


A l’exemple du Cameroun, la surpopulation réelle peut être tout autre…

prison,surpopulation,dignité humaine,incarcérationUn reportage du quotidien local « Le Jour » rapporté par le site Slateafrica.com décrit la prison centrale de Douala construite pour 800 détenus. Elle abritait 2.500 détenus en 2011 dans 27 cellules. Dans l’une d’entre elle, il n’y avait pas moins de 100 détenus pour 12 m².

La situation est la même dans le pénitencier de Mbanga. Ceci explique pourquoi des détenus préfèrent dormir à la belle étoile plutôt que de devoir dormir assis.

Les détenus « VIP » n’y sont guère mieux lotis. Lors d’un incendie le 3 septembre 2012, la cellule spéciale n°18 des « VIP » a été carbonisée alors qu’elle abritait 44 détenus.

L’incendie aurait été provoqué par un court-circuit dans la cellule voisine n°20 également détruite qui renfermait 24 détenus dans des cellules de fortune appelées « Kitos » et aménagées avec des matériaux de fortune… Les 68 détenus ont été regroupés dans l’infirmerie en attendant d’être recasés dans les autres cellules…

Commentaires

  • Autre exemple de surpopulation : la prison d'Abidjan construite en 1980 pour 1.500 détenus en héberge aujourd'hui 5.000 !
    La promiscuité suscite de nombreuses tentatives d'évasion. La dernière en date, le 23 juillet, s'est soldée par la mort de 3 détenus.
    Pour réduire cette surpopulation, le gouvernement ivoirien projette la construction de 10 prisons dans le pays, dont une en banlieue d'Abidjan à Port Bouët, de 300 à 500 places.
    Les partisans de l'ancien Président voit dans ce projet la volonté d'y détenir les opposants, mais n'est-ce pas d'abord un devoir des autorités politiques de faire en sorte que la dignité humaine des détenus soit respectée ?
    Mais les conditions de détention doivent s'accompagner d'efforts pour assurer la réinsertion des détenus et accompagner les familles dans les épreuves qu'elles partagent sans y être pour grand chose.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu