Avertir le modérateur

prison - Page 2

  • Dîner en prison et se faire servir par des détenus près de Milan

    Condamnés pour racket, braquage ou homicide, six détenus s’occupent chaque soir de la préparation des repas et du service du restaurant qui a ouvert il y a six mois dans la prison de Bollate, en banlieue nord de Milan (Italie).

    L’idée : former des détenus au milieu de la restauration pour assurer leur réinsertion professionnelle.

    restaurant InGalera,Les clients viennent dîner dans la prison et peuvent réserver une table comme dans n’importe quel établissement, généralement par curiosité.

    Avec humour, Silvia Polleri, la directrice, a nommé le restaurant «InGalera» qui signifie en argot italien « En prison ».
    La qualité est telle que « Trip Advisor » lui a attribué la note de 4,5 sur 5. De son côté, le critique gastronomique du « Corriere della Sera » venu incognito en décembre a apprécié l’ensemble, y compris l’atmosphère conviviale.

    La prison de Bollate avait déjà innové avant l'ouverture du restaurant : des entreprises proposent du travail; des bénévoles enseignent le théâtre et la peinture; une formation en menuiserie est proposée dans les ateliers équipés de perceuses et de scies; les détenus entretiennent une écurie de chevaux dans la cour de la prison…

    200 des 1.100 détenus sont autorisés à sortir chaque jour pour travailler dans une entreprise extérieure. Ils se déplacent en utilisant les transports en commun, sans surveillance; ils doivent se présenter à l'arrivée au travail et à d'autres points de contrôle dans la journée. Un seul détenu n'est pas revenu à l’heure et s’est présenté quelques jours plus tard.

    Il est probable que le projet de restaurant doit une bonne partie de sa réussite à la personnalité de la créatrice et manager, Mme Polleri : celle-ci avait enseigné durant 22 ans en école maternelle avant de créer une coopérative sociale de restauration en 2004 pour aider les détenus. Elle avait alors embauché certains détenus de Bollate, dont un braqueur de banque pour une réception dans une banque !..

    Elle a obtenu une aide financière du cabinet d’expertise comptable PricewaterhouseCoopers alors qu’un architecte local est intervenu à titre gracieux.

    restaurant InGalera,prisonElle a embauché un maître d'hôtel professionnel - qui peut accueillir les clients et gère l'argent - et un chef cuisinier, Ivan Manzo.

    Les détenus sont payés jusqu'à 1.000 euros par mois pour travailler dans le restaurant. Sans nul doute, cette expérience sera valorisante sur leur CV pour trouver un autre emploi à la sortie de prison.

    Source : Jim Yardley pour New York Times

  • La prison en réalité virtuelle

    The Guardian, le très fameux quotidien britannique, lance son tout premier projet intégrant la réalité virtuelle. Par le biais d’un reportage à 360°, le spectateur est transporté dans une petite cellule de prison.  

    Lire la suite

  • Etre malade mental en prison peut signifier subir une triple peine

    Tous ceux qui connaissent le monde carcéral sont unanimes à penser que la majorité des personnes détenues sont en réalité des malades. Le dessin réalisé par une personne détenue pour le concours organisé par la Fraternité du Bon larron l'illustre bien.

    Cyrille Canetti, psychiatre en prison pendant 18 ans à Fresnes, Fleury Mérogis et la Santé, contrôleur au CGLPL et chargé d'une consultation pour sortants de prison, va plus loin que le rapport publié par Human Rights Watch qui dénonce les conditions de détention des personnes présentant des troubles psychiatriques en France. 
    Son message incite à ouvrir un vrai débat citoyen sur la mission de la prison... 

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu