Avertir le modérateur

Loisirs

  • Dîner en prison et se faire servir par des détenus près de Milan

    Condamnés pour racket, braquage ou homicide, six détenus s’occupent chaque soir de la préparation des repas et du service du restaurant qui a ouvert il y a six mois dans la prison de Bollate, en banlieue nord de Milan (Italie).

    L’idée : former des détenus au milieu de la restauration pour assurer leur réinsertion professionnelle.

    restaurant InGalera,Les clients viennent dîner dans la prison et peuvent réserver une table comme dans n’importe quel établissement, généralement par curiosité.

    Avec humour, Silvia Polleri, la directrice, a nommé le restaurant «InGalera» qui signifie en argot italien « En prison ».
    La qualité est telle que « Trip Advisor » lui a attribué la note de 4,5 sur 5. De son côté, le critique gastronomique du « Corriere della Sera » venu incognito en décembre a apprécié l’ensemble, y compris l’atmosphère conviviale.

    La prison de Bollate avait déjà innové avant l'ouverture du restaurant : des entreprises proposent du travail; des bénévoles enseignent le théâtre et la peinture; une formation en menuiserie est proposée dans les ateliers équipés de perceuses et de scies; les détenus entretiennent une écurie de chevaux dans la cour de la prison…

    200 des 1.100 détenus sont autorisés à sortir chaque jour pour travailler dans une entreprise extérieure. Ils se déplacent en utilisant les transports en commun, sans surveillance; ils doivent se présenter à l'arrivée au travail et à d'autres points de contrôle dans la journée. Un seul détenu n'est pas revenu à l’heure et s’est présenté quelques jours plus tard.

    Il est probable que le projet de restaurant doit une bonne partie de sa réussite à la personnalité de la créatrice et manager, Mme Polleri : celle-ci avait enseigné durant 22 ans en école maternelle avant de créer une coopérative sociale de restauration en 2004 pour aider les détenus. Elle avait alors embauché certains détenus de Bollate, dont un braqueur de banque pour une réception dans une banque !..

    Elle a obtenu une aide financière du cabinet d’expertise comptable PricewaterhouseCoopers alors qu’un architecte local est intervenu à titre gracieux.

    restaurant InGalera,prisonElle a embauché un maître d'hôtel professionnel - qui peut accueillir les clients et gère l'argent - et un chef cuisinier, Ivan Manzo.

    Les détenus sont payés jusqu'à 1.000 euros par mois pour travailler dans le restaurant. Sans nul doute, cette expérience sera valorisante sur leur CV pour trouver un autre emploi à la sortie de prison.

    Source : Jim Yardley pour New York Times

  • Un collectif de comédiennes exprime à Lausanne lengagement politique de Michel Foucault en 1971

    Créée en 2004, la compagnie collective Foucault71 s’est lancé dans une aventure fondée sur la figure et l’œuvre du philosophe Michel Foucault. Les cinq comédiennes donneront la représentation d’une trilogie à Lausanne, théâtre La Grande de Dorigny, du 27 au 29 mars.

     

    Foucault71 explore l’engagement dans la vie publique du philosophe en 1971 autour de trois affaires précises:
    - la création du Groupe d’information sur les prisons (GIP),
    - le passage à tabac du journaliste Alain Jaubert par la police
    - la création du Comité Djellali suite au meurtre, présumé raciste, d’un jeune Algérien.

    Cette trilogie a obtenu le
    Prix du Jury du Festival Impatience 2009/Théâtre de l’Odéon-Télérama

    Archives, émissions radiophoniques et télévisuelles, reconstitution de dialogues, mises en scènes d’extraits d’essais … rendent vigoureux ce portrait du militantisme des intellectuels de l’après mai 68 et plus largement questionnent l’acte citoyen.

     

    10 jours d’événements culturels à Lausanne

    Du 19 au 30 mars à Lausanne seront présentés autour de Michel Foucault et de la problématique des prisons plusieurs événements culturels et autres (films, expositions et débats) organisés par : Infoprisons, Association Prélude, Ligue des Droits de l’homme, EESP, Graap, Groupe Regards Critiques, L’association des Juristes progressistes vaudois.

     

    Ils sont organisés en partenariat avec Théâtre 2.21, BCU, Cinespace, Cinéma City Club Pully, Cinéma Oblo, Cinéma de Cossonay, Le Courrier, Librairies Basta, la couleur des jours.

    Cliquer sur Programme complet


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu