Avertir le modérateur

Science

  • Etre malade mental en prison peut signifier subir une triple peine

    Tous ceux qui connaissent le monde carcéral sont unanimes à penser que la majorité des personnes détenues sont en réalité des malades. Le dessin réalisé par une personne détenue pour le concours organisé par la Fraternité du Bon larron l'illustre bien.

    Cyrille Canetti, psychiatre en prison pendant 18 ans à Fresnes, Fleury Mérogis et la Santé, contrôleur au CGLPL et chargé d'une consultation pour sortants de prison, va plus loin que le rapport publié par Human Rights Watch qui dénonce les conditions de détention des personnes présentant des troubles psychiatriques en France. 
    Son message incite à ouvrir un vrai débat citoyen sur la mission de la prison... 

    Lire la suite

  • Témoignage sur la force d’une question et de sa formulation à propos de la délivrance

    Avec la fête de Noël qui est la célébration de l’anniversaire de la naissance de Jésus, une question m’a titillé l’esprit : on parle de la délivrance lors de l’accouchement. De qui ou de quoi parle-t-on ?

    J’ai donc posé la question suivante à trois femmes : « On parle de délivrance lors de l’accouchement. Est-ce la mère ou l’enfant qui est délivré ? »

    La première me répond immédiatement : « C’est l’enfant qui se sentait prisonnier dans le sein de la mère et qui n’y tient plus !»

    La seconde réplique aussitôt : « C’est la femme ! Pour celle qui a déjà accouché, c’est évident ! »

    La troisième, conciliante, propose : « Ce sont les deux ! »

    Le lendemain, je pose la même question à mon fils, informaticien et père de famille. Il me fait remarquer que j’ai faussé la réponse en formulant ainsi ma question.

    Empreint de la rigueur de l’informaticien dans le vocabulaire, il ajoute avec une définition digne d’un dictionnaire qu’en dehors du cas de la délivrance d’un document comme un acte de naissance ou un permis de conduire, c’est l’expulsion du placenta et des membranes restantes dans la matrice après celle du nouveau-né.

    delivrance,accouchement,maieutique,maieuticien,sage-femme

    Cherchant à aller plus loin, j’aborde la question de ce qu’est une sage-femme, d’autant que la profession peut être aujourd’hui exercée par un homme. Il poursuit avec le même souci de précision dans le vocabulaire. C’est une personne qui accompagne les femmes enceintes tout au long de leur grossesse, de l’établissement du diagnostic jusqu’au jour de l'accouchement, sans pouvoir pratiquer les actes du ressort du médecin.

    Mieux, il précise que dans la Grèce antique, par analogie à l’accouchement des idées, on parlait depuis Socrate de maïeutique du fait que la mère du philosophe était sage-femme !

    Moralité : attention aux sondages, aux sollicitations de notre opinion. Nous pouvons être manipulés. La  réponse est peut être implicite et, en la confirmant, on soutient implicitement le point de vue de l’émetteur de la question.

  • L’Université de Genève inaugure un cours gratuit à distance sur les droits de l’homme

    Université,Genève,Coursera,droits de l'hommeLe cours de 8 semaines démarrera en avril 2014 pour 8 semaines. Il présente les sources des droits de l’homme, les catégories, le contenu et les limites qui leur sont opposables, ainsi que les obligations qu’ils génèrent à la charge des Etats.

    Conçu et dispensé en français par les Professeurs Maya Hertig Randall et Michel Hottelier, de la Faculté de droit de l’Université de Genève, le cours aborde les questions fondamentales :
    Quelles sont les caractéristiques et les différentes catégories des droits de l’homme ?
    Quels sont leurs fondements philosophiques et historiques ?
    Pourquoi ces droits sont-ils importants ?
    Quels instruments visent à les protéger ?
    Comment rendre ces droits opérationnels ?
    Quels mécanismes existent pour les mettre en œuvre et quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

    Le cours consiste en une série de 8 sessions, comprenant chacune un certain nombre de brèves présentations vidéo (8 à 15 minutes).
    Chaque session s'accompagne d'un questionnaire d'évaluation.
    Aucune formation préalable n’est requise mais des lectures préparatoires sont demandées pour chaque session.

    Les cours s’adressent tant aux universitaires qu’aux praticiens (responsables politiques, membres du corps diplomatique, fonctionnaires, journalistes, membres d’ONG, défenseurs des droits de l’homme et spécialistes de la coopération au développement, de l’aide humanitaire et des questions relatives aux réfugiés), ainsi qu’à toutes les personnes qui sont engagées dans la protection des droits de l’homme ou simplement désireuses de mieux comprendre ce phénomène.

     

    Ceux qui auront suivi l'intégralité du cours recevront une "Attestation de Réussite" (Statement of Accomplishment) signée par les enseignants du cours. Cependant, ce cours ne sera pas "créditable" dans un cursus d'études.

    Programme :

    ·                     Semaine 1 : Les fondements des droits de l’homme

    ·                     Semaine 2 : L’internationalisation des droits de l’homme

    ·                     Semaine 3 : Les sources des droits de l’homme

    ·                     Semaine 4 : La typologie de droits de l’homme

    ·                     Semaine 5 : Les obligations découlant des droits de l’homme

    ·                     Semaine 6 : Les limites des droits de l’homme

    ·                     Semaines 7 et 8 : Les mécanismes de mise en œuvre des droits de l’homme

     

    S’inscrire sur https://accounts.coursera.org/signup

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu