Avertir le modérateur

nouvelle-calédonie

  • Les détenus de la prison surpeuplée de Nouméa se sont mutinés le 14 juillet

    prison,Nouméa, mutinerieLa prison du Camp Est de Nouméa, une des prisons les plus insalubres et les plus surpeuplées de France, a été le théâtre d'une brève mutinerie le 14 juillet.

    Près d'une centaine de détenus ont organisé une brève mutinerie à la prison de Nouméa en Nouvelle-Calédonie pour dénoncer les conditions de détention dans cet établissement surpeuplé et vétuste, ont annoncé les autorités. "Aux alentours de midi (minuit à Paris), environ86 détenus du Camp Est ont refusé de réintégrer leurs cellules".

    "Les détenus ont mis le feu à une salle de sport, à la bibliothèque et à la salle qui servait de réserve pour les cantines", a-t-il ajouté, précisant que les prisonniers avaient ensuite bloqué les accès à ce secteur de la prison. Montés sur les toits, les mutins ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre, qui sont intervenues avec des balles en caoutchouc et des lacrymogènes pour tenter de ramener le calme, ont rapporté les médias locaux.

     

    Une centaine de policiers et de gendarmes ont été mobilisés pour cette opération. En début d'après-midi, les détenus ont finalement réintégré leurs cellules après un échange avec des personnels de la prison.

     

    32 millions pour l'agrandissement et la rénovation

    Datant de l'époque du bagne, le Camp Est est l'une des prisons les plus insalubres et les plus surpeuplées de la République française, avec environ 400 détenus, en très grande majorité kanaks, pour 192 places. L'établissement avait déjà été le théâtre de deux rebellions en 2012.

    La Ligue des droits de l'homme et les syndicats pénitentiaires dénoncent régulièrement les conditions de travail et de détention.

     

     

    L'Etat a été condamné en août 2012 à indemniser des détenus à cause de conditions "contraires à la dignité humaine".En janvier, Christiane Taubira, ministre de la Justice, a annoncé le déblocage d'un budget de32 millions d'euros pour l'agrandissement et la poursuite de la rénovation, en cours depuis plusieurs années, du Camp Est. Fin 2011, le contrôleur général des lieux de privation de liberté avait jugé "gravissime" la situation de la prison de Nouvelle-Calédonie. Dans un rapport, il avait dénoncé les rats, les cafards, la saleté des sols et la chaleur insupportable dans les cellules dont certaines accueillent six détenus dans 12 mètres carrés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu